Homélies et réflexions de l'abbé Richard Depairon

Homélies dominicales et réflexions de l'abbé Richard Depairon

Ma photo
Nom :
Emplacement : Canada

vendredi, janvier 13, 2006

2e dimanche de l'Avant, année B

"Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté"

Si on me demandait de trouver, dans les textes d’aujourd’hui, quelques mots qui en résument le contenu, mon choix s’arrêterait sur le refrain du psaume : « Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté ».
Pour se livrer ainsi à Dieu, faut-il être un disciple exceptionnel, faut-il être investi d’une mission particulière ? Je ne le crois pas. Mais il faut assurément être un baptisé qui sait ce qu’est le baptême et veut vivre en conséquence.
Être baptisé, c’est être uni au Christ et imprégné de son enseignement. Si notre conviction est profonde et notre cheminement de vie baptismale, vrai, nous pourrons dire avec Samuel : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. »
Il reste qu’on n’arrive pas là du jour au lendemain. Comment y arriver ? D’abord en se mettant régulièrement à l’écoute de la Parole de Dieu. Ensuite, en s’entourant de témoins fidèles.
L’écoute vient avec la disponibilité. Samuel en a fait l’expérience. Cette écoute de Dieu suppose que nous ayons appris à nous recueillir, à faire silence. Sauf exception, c’est dans le silence que Dieu parle le plus fort et le plus clairement. Ce qu’il a à dire, les appels qu’il fait entendre sont rarement découverts la première fois où nous entrons en silence. Habituellement, il faut longtemps tendre l’oreille – l’oreille du cœur – pour saisir les messages de Dieu. Prenons-nous le temps d’écouter Dieu ?
Si l’écoute nous rend disponible pour suivre Jésus, encore faut-il être initié, guidé sur la bonne voie. Cette rencontre s’amorce et s’approfondit habituellement grâce à l’exemple de témoins fidèles. C’est le cas du prophète Samuel. C’est la situation aussi des premiers disciples. C’est certainement notre expérience. D’autres nous ont conduits au seuil de la foi, nous ont préparés à l’appel : nos parents, un prêtre, un ami et, d’une façon plus générale, l’Église. Ces adultes dans la foi nous aident à préciser ce que nous cherchons vraiment : demeurer en Dieu en partageant l’idéal, la vision et la mission de son Fils, Jésus.
Pour discerner la volonté de Dieu sur nous, nous devons devenir des familiers de Jésus, nous devons découvrir ce qu’il veut de nous. Que notre rencontre avec le Christ soit si vivifiante, qu’elle nous pousse à communiquer notre expérience à d’autres, en paroles sans doute, mais tout autant par une vie intègre et charitable, car nous appartenons au Seigneur.

-- Depuis le 15 décembre 2004 --